Conférences



Jeudi 30 mai - de 15h à 20h00


SQUEEEK & MARTIN BATISTE (Collectif Monnaie libre Occitanie, Toulouse)

"Retour vers le Futur de la Monnaie Libre. Petite histoire des liens tissés entre la technologie, la monnaie et les humains."

Deux éléments de technologie importants semblent liés : la communication du savoir et la monnaie. Explorons le temps pour étudier en quoi ces deux éléments de notre quotidien ont évolué à nos côtés. On passera ainsi de la révolution de l’imprimerie à celle d’Internet, mais aussi du changement de paradigme d’une monnaie qui se détache du monde physique à la monnaie libre G1.

Nous tenterons de mieux comprendre les mécanismes de transition permis par ces révolutions technologiques successives. En dehors de la description des évolutions historiques, nous évoquerons les aspects théoriques importants de la Théorie Relative de la Monnaie, théorie mathématique sur laquelle s’appuie le concept de Monnaie Libre, aujourd’hui expérimenté à travers le projet 1 (la June).

Le Collectif Monnaie Libre Occitanie a pour but de remettre l’humain au centre de l’économie, en faisant notamment découvrir au plus grand nombre le concept de Monnaie Libre pour un changement radical de paradigme et l’émergence d’une société réellement plus juste, durable et démocratique.


COLLECTIF USINETTE – /TMP/LAB (Choisy-Le-Roy / Conques-Humbligny)

"Le dôme géodésique : carnet d’une auto-construction collective en cours"

Une Usinette tient à la fois du fablab et du hackerspace. Une Usinette n’est ni un atelier « clé en main », ni une petite usine franchisée qui proposerait systématiquement les mêmes machines. L’approche privilégiée est plutôt de mettre tout en œuvre pour permettre son évolution en fonction de besoins spécifiques locaux et s’appuyant autant que faire se peut sur des ressources (humaines, matières premières secondaires) disponibles à proximité.

Dans une Usinette, adhérents et utilisateurs s’impliquent pleinement dans le processus de production et transcendent ainsi leur statut de consommateur et travailleur. Des membres du collectif présenteront ce projet à travers l’exemple de la construction d’un dôme géodésique.


Grégoire Pouget ou fo0 (Paris / Orléans)

"(titre à venir)"

Présentation de projets candidats au soutien de Nothing2Hide. Un vote aura lieu à l'issue de la THSF.


TABLE RONDE | CÉLIA IZOARD, COLLECTIF LEPIED, ATÉCOPOL, JEAN-BAPTISTE BAYLE | Techniques et technologies : abus, atouts et détournement

CÉLIA IZOARD (journaliste, collaboratrice de la Revue Z)

"Réflexions sur les véhicules autonomes"

D’un bout à l’autre de la planète, les géants de la tech et les constructeurs automobiles ont, depuis une décennie, investi des milliards d’euros dans les véhicules sans conducteur. Les perspectives de profit sont colossales (baisse du coût des courses en taxi et des livraisons en supprimant les chauffeurs, monétisation des trajets en offrant aux acteurs économiques des gisements de données, nouvelle attractivité des voitures personnelles).

COLLECTIF LEPIED (Lieux Expérimentaux Péri-urbain aux Initiatives Écologiques et Durables / Hackerspace agricole, Hérault)

LEPIED est une association d’ouverture sur les moyens de productions alimentaire, la conservation de la production et leurs besoins énergétiques. Hébergée sur une exploitation agricole bio, l’association met à disposition ses terres ainsi que le matériel/savoirs nécessaires à son entretien. La présentation de cette aventure sera l’occasion de questionner la réappropriation des friches agricoles pour subvenir aux besoins alimentaires locaux, l’exportation de ce modèle et ses limites. Le débat s’ouvrira également sur les moyens qu’offrent les outils numériques pour relever des données, faciliter la diffusion des pratiques, étendre l’expérimentation.

L’ATELIER D’ÉCOLOGE POLITIQUE (collectif de chercheurs en sciences et sciences humaines et sociales, Toulouse)

L’Atelier d’écologie politique (Atécopol), créé à l’automne 2018, souhaite participer à la construction, à Toulouse et en région Occitanie, d’une communauté pluridisciplinaire de scientifiques (Astronomes, physiciens, archéologues, historiens et chercheurs en sciences cognitives...) travaillant ou réfléchissant aux multiples aspects liés aux bouleversements écologiques. Dans l’objectif de tisser des liens entre des connaissances dispersées et de réfléchir à la façon de les partager avec l’ensemble de la société, afin d’oeuvrer avec elle aux moyens de réorienter notre trajectoire en changeant en profondeur les modes de fonctionnement socio-économiques actuels.

https://atecopol.hypotheses.org/

JEAN-BAPTISTE BAYLE (Creuse)

Le projet Guerre au Smart Monde "fuckoffsmart.world"

Jean-Baptiste Bayle présentera son projet http://www.fuckoffsmart.world/ pour lequel il sera en résidence hacker pendant la durée de la THSF. Avec entre autres, l’idée de réaliser dune cartographie des pantouflages lobbys/politiques inspirée de //littlesis.org/ et de la récolte et traitement de données en tout genre.



Vendredi 31 mai - de 14h30 à 20h00


LABASE (Laboratoire Autonome de Biologie Alternatif, Solidaire et Expérimental / Biohackerspace, Montpellier)

Limites des sciences institutionnelles et enjeux des laboratoires autonomes.

LABASE est un laboratoire de biologie ouvert à tous permettant de briser le dogme d’un élitisme scientifique, fondé sur le non accaparement des savoirs et la non propriété intellectuelle. Il permet de démocratiser les savoirs en les rendant digestes et accessibles, en créant des ateliers pratiques et des échanges autour de différents projets, dans une perspective de santé pour tous, d’alimentation et énergétique.


JULIEN PECOUD (CORTECS, Grenoble)

Pédagogie des sciences et esprit critique (titre sous réserve)

Le CORTECS (Collectif de recherche transdisciplinaire esprit critique & sciences) est né en 2010 dans un triangle entre Grenoble, Marseille et Montpellier. Il a pour objectif central la transmission des divers aspects de l’esprit critique, la pensée critique ou sceptique, qu’on la nomme zététique, à la suite d’Henri Broch, hygiène préventive du jugement comme Jean Rostand, ou autodéfense intellectuelle à l’instar de Noam Chomsky. Conjointement, le collectif vise la mise en réseau de toutes les personnes étudiant ou travaillant sur un sujet relatif à l’élaboration, à l’usage ou à la diffusion de la pensée critique, quelle que soit leur origine disciplinaire et leur statut professionnel.


LAURE VERRET (Maîtresse de conférence en neurosciences, Centre de recherche sur la cognition animale, Toulouse)

Et si on prenait le contrôle de nos neurones par la lumière ?

Nos comportements, sentiments, et souvenirs émergent tous du fonctionnement cérébral, finement orchestré par l’activité des neurones, qui dépend de signaux électriques. Par la technique d’optogénétique, on peut désormais, grâce à la lumière, activer et inhiber à volonté des neurones spécifiques, en observer les conséquences sur le fonctionnement cérébral et sur le comportement des individus. L’occasion de s’interroger sur la position du chercheur et les applications de la recherche scientifique.


EMMANUEL FERRAND (Sorbonne Université / La Générale, Paris)

Sauver le monde par la Science ? Pour une éthique du hacker sceptique

Les défis (climat, ressources, biodiversité) auxquels doivent faire face aujourd’hui la science et les techniques trouvent deux grandes options que l’on peut caricaturer par l’opposition entre le solutionisme technologique d’un côté et les décroissants low-tech de l’autre. Dépassant ce clivage, Ccmment la communauté hacker et ses nombreuses compétences peut-elle contribuer à construire des dispositifs collaboratifs efficaces sur des questions encore lourdement imprégnées de positions idéologiques ? En se basant sur des exemples tirés de l’actualité récente (investissement de Jeff Bezos et de Bill Gates dans l’agriculture cellulaire et l’agriculture robotisée, colonialisme et extractivisme spatial, généralisation des thérapies géniques...), nous réfléchirons à comment distinguer ce qui relève du consensus scientifique, de la fake news, de la fraude, où, plus important, de l’incertitude inhérente à la démarche rationnelle ?


PIERRE GRANGÉ-PRADERAS (artiste, libriste, chercheur, enseignant, Bordeaux)

Messe transhumaniste

Pierre Grangé-Praderas inscrit son œuvre dans la pratique du hack. C’est une méthode de travail (à travers notamment le détournement) et une attitude à l’égard du monde avec le développement d’une connaissance ouverte, en accès libre, partagée. Ainsi son projet d’École des Beauxhacks, sous-titré « Du libre pour les artistes, de l’art pour les libristes », avec lequel il propose des ateliers de partage et de transmission, sur Bordeaux et dans les écoles d’art, pour aider les artistes à passer aux logiciels libres et à se saisir des enjeux liés à la numérisation des langages, au code que ça utilise, aux opportunités et aux périls que cela génère ; pour aider les libristes souvent habitués du code informatique, à agir dans des systèmes langagiers dont on ne maîtrise pas l’interprétation (comme l’art ou la poésie). Depuis 2016, Pierre Grangé-Praderas revient chaque année à la THSF en y réinventant sans cesse sa présence et son intervention : exposition, atelier, performance...


Samedi 1er juin - de 14h00 à 20h00


XAVIER MONTON-DUBOSC aka DaScritch (Journaliste et producteur radio, Toulouse)

Ce qu’Otomo nous dit de la gestion policière des émeutes.

Xavier Mouton-Dubosc fut chroniqueur en bande dessinées de 1993 à 2014, ancien membre du jury du Prix de la Critique au Festival d’Angoulême, il est aujourd’hui producteur radio de l’émission CPU sur Radio FMR. Il reviendra ici sur ce qu’Otomo nous dit dans ses œuvres (et pas seulement dans Akira) sur la gestion des émeutes par les forces de l’ordre civiles et militaires, mais aussi sur ce qu’il n’avait pas vu et ce qu’il n’avait pas prévue malgré ses récits d’anticipation, à savoir les réseaux sociaux et la robotisation de la surveillance et de la répression.


DAVID DUFRESNE (écrivain, journaliste, réalisateur) (SOUS RÉSERVE)

Journalisme d’investigation, outils numériques et mouvements sociaux

Auteur et réalisateur de documentaires interactifs, artiste en résidence au MIT Open Documentary lab, journalisme à l’ancienne, punk rock et filatures, David Dufresne a signé une dizaine d’ouvrages d’enquête dont « Tarnac, magasin général », salué comme « un petit chef d’œuvre » par Le Monde. Il est le concepteur de la collection PhoneStories, des récits du réel en mobile. Il est l’auteur-réalisateur de Hors Jeu (avec Patrick Oberli), Dada-Data (avec Anita Hugi et AKFN), Fort McMoney (2013, Toxa/Arte/ONF), il a remporté le World Press Photo 2011 catégorie œuvre non linéaire pour Prison Valley (avec Philippe Brault). Il a longtemps été reporter pour Libération et membre de l’équipe fondatrice du site d’investigation Mediapart. Depuis le début des « gilets jaunes « il recense les violences policières, dont plusieurs manquements déontologiques graves. Sous le titre « Allo place Beauvau, c’est pour un signalement », il cartographie ses signalements auprès du ministère de l’intérieur, qui reste sourd à toutes critiques. Un travail salué par le Grand Prix du journalisme 2019.


NIKOS SMYRNAIOS (maître de conférence en Sciences de l’information et de la communication, Univ. Paul Sabatier, auteur du livre Les GAFAM contre l’internet. Une économie politique du numérique (INA, 2017), Toulouse)

Médias et réseaux socio-numériques : Usage politique / Usage des mouvements sociaux

Nikos Smyrnaios travaille sur les stratégies éditoriales et économiques des médias et de l’industrie de l’internet, l’utilisation politique des réseaux socio-numériques, les pratiques journalistiques contemporaines


Fo0 & GRÉGOIRE POUGET (Association Nothing2Hide)

L’hacktivisme est mort ?

Discussion autour du Hacktivisme aujourd’hui à travers quelques cas d’actions, des idées à la realisation, des résultats et des dérives.

L’association Nothing2Hide fondée par Grégoire Pouget et Jean-Marc Bourguignon (Fo0) agit dans le monde entier pour la protection et la diffusion de l’information. Former et informer les journalistes, les avocats, les blogueurs, les militants et les citoyens en général sur la protection de leurs sources et de leurs données, pour favoriser la diffusion et l’accès à l’information, pour promouvoir l’investigation citoyenne.


JAWAD MUNA (fondateur du journal Souriatna, Syrie), fo0 + invités

Table ronde et débat autour du journalisme citoyen a partir de l’exemple du journal Souriatna, crée par Jawad Muna en Syrie.


/tmp/lab - Bullshit Bingo d’or

Faut-il encore présenter le célèbre Bullshit Bingo, œuvre salutaire de déconstruction de l’appropriation du langage par l’écono-techno-spègre ? Ils sont dans les médias, les conférences. les réseaux sociaux. Les bullshit words sont partout. Politiciens, startupeurs et gourous de la nouvelle économie en abusent. Votons et remettons les Bullshit Bingo d’Or 2018 aux plus remarquables talents de la Startup Nation !


Dimanche 2 juin - de 14h00 à 17h00


FABIEN TREGAN (Développeur de logiciel, Toulouse)

The Old Man Glitch

The Old Man Glitch est un bug célèbre sur Gameboy, qui permet de combattre MissingNo. Je propose de prendre un émulateur gameboy (#noSlides !), et de reproduire le bug étape WTF par étape WTF, en expliquant les principes qu’il met en jeu et ce qu’il se passe dans la mémoire (et un peu dans le code). Ca permet de parler d’off by one error, de reuse after free, d’underflow, de buffer overflow, et même de montrer de l’assembleur et la dualité data/code... mais avec des glitch à l’écran et en restant accessible !


ANTOINE MÉRIC (Threat Researcher, Toulouse)

S’évader du Cachemire en piratant du Wi-Fi et autres bonnes astuces pour survivre à 2019

Anecdotes et informations sur des choses de l’internet et les NTIC telles qu’elles sont utilisées de par le monde, les trucs à ne pas faire, etc...


ANTOINE HERREN & YACINE SYNAPSAS (Angoulême, Paris)

Conférence-Jeu Animaux et Jeux vidéo

Antoine Herren, scénariste et programmeur, et Yacine Synapsas, musicien, reviennent pour une seconde conférence-jeu ! Après Jazz et vidéo, le duo présente un nouveau thème, étudiant les animaux dans le jeu vidéo. De nouveau, le public est invité à devenir acteur d’une conférence riche en surprises. Il devra reconstruire une biodiversité perdue et ainsi sauver le monde ! A travers une aventure mystique, nous évoquons les jeux dans lesquels l’animal non humanisé est le héros ou le compagnon du héros, avec des jeux comme Ecco ou Okami... exit les animaux humanisés (Donkey Kong, Sonic etc) ou les jeux dans lesquels on tue de la bestiole à tout va !

Teaser https://www.youtube.com/watch?v=ooshAbnbu0c


Grégoire Pouget ou fo0 (Paris / Orléans)

"(titre à venir)"

Présentation de projets candidats au soutien de Nothing2Hide. Un vote aura lieu à l'issue de la THSF.


RESTITUTION DES PROJETS DE LA RÉSIDENCES HACKERS

Restitution