PERFORMANCES ET CONCERTS


JEUDI 30 MAI // 18h00 - 00h30


VENDREDI 31 MAI // 18h00 - 03h00


SAMEDI 1er JUIN // 15h00 - 04h00


DIMANCHE 2 JUIN // 18h00 - 21h30






  • Julien Clauss (Eourres) | Bulles

    La performance Bulles s’inscrit dans la durée et dans le paysage. La diffusion sonore quadriphonique est déployée sur un espace largement définit : les sons circulent et couvrent cette étendue, l’occupent, la trace et la forment. Il s’agit de construire et de délimiter l’espace spécifiquement par le son, sans recourir à l’architecture ou la topographie. L’espace sonore est construit en direct sur des mouvements, des trajectoires et des matières, conférant une dimension sculpturale au champ sonore.

    Pour le THSF, Julien Clauss et ses acolytes du collectif ∏-node investiront le parking de Mix'Art Myrys pour une ouverture de festival ambiant-noïse.

  • CLAIRE CHOISNARD (Toulouse) | Approche sonore de la bioluminescence

    Performance témoignant de la réponse au stress d’une culture de phytoplancton (Pyrocystis Fusiformis). Stimulées (via une interface numérique si j’ai le temps) les cellules produisent une lumière bleue naturelle qui par le biais d’une captation vidéo en temps réel est analysée et traduite en fréquences sonores.

  • SARAH MUNRO, CHARLY CAILLAUX, THIERRY LAFFITTE et TRISTAN LUGINBUHL (Toulouse) | Bruine

    Performance aquatique sur installation hydraulique artisanale de Sarah Munro, Charly Caillaux, Thierry Laffitte et Tristan Lunginbuhl, à base de piano à eau, synthé modulaire, notes de lumière et pédales d'effets.

  • DÉTRESSE SUR LA D13 (Toulouse) | Course poursuite technodronique vs. acoustique

    Course poursuite technodronique (synthétiseur modulaire) vs. acoustique (batterie de fortune) en 30 minutes avec Bertrand Fraysse et Rémi Blanes, les rois de la transe.

  • NA/DA & JAMES LEWIS (Toulouse) | Orage modulaire

    Improvisation audiovisuelle de James Lewis (alias Thomas Bigot) avec ses synthétiseurs modulaires artisanaux et Na/da à la peinture projetée.

  • JULIE HO TARGARYEN (Berlin-sur-Saône) | Mix électro trap

  • BABAYAGE (Paris) | Improvisation Paléo Electrique

    La moitié du collectif Dix Lignes de Bling Dix Lignes de Blang, Erwann Guennec, nous embarque dans un rituel analogique improvisé à base de Control Voltage, de drones et de pédales d’effets.

  • MUTAH (Toulouse) | Neo Tokyo Suburbs Beatz

    Mutah, beatmaker officiant dans le collectif toulousain Scratch Assembly Live machine vs. sample vinyls.

  • RYBN (Paris) | Zeitnot AAI Chess simultaneous display performance

    Une performance, où nous activerons un ensemble de huit parties d'échecs simultanées, pendant une heure, où vont s'affronter le public du THSF d'un côté, et des travailleurs sur Mechanichal Turk de l'autre.

    Durant le court temps de jeu, les travailleurs et le public du THSF se verront plongé dans une véritable bourse au travail algorithmique, où le prix de chaque coup joué sera déterminé par un système logiciel, selon une règle basée sur l'offre, la demande, le temps restant et la rareté.

    Une voix retranscrira pendant la partie l'histoire de la division du travail, des automates joueurs d'échecs et des systèmes de pseudo-AI, perdues dans le brouhaha des bourses à la criées annonçant les fluctuations des prix des coups.

  • ME DONNER (Amiens) | Industrial noise

    Me Donner, c’est Terrine et Bâton XXL réunis pour un sandwich de musique. Quelques voix tourbillonnantes ensevelies sous une rythmique d’usine à métaux, un clavier ferreux mais souple, un je m’en foutisme tout à fait sérieux et hédoniste…

    Me Donner c'est un opossum à deux têtes vivant dans un placard de détergents corrosifs et passant ses journées à collectionner des magnets de groupes de musique expérimentale industrielle et autres transes électroniques pour amateur de cuter.

  • CHDH (Paris/Angoulême) | Deciban

    Deciban est le nouveau projet de performance audiovisuelle de chdh dans laquelle des formes sonores et visuelles émergent à partir de bruit. À l'écran, un bruit vidéo semblable à la "neige" des anciens téléviseurs analogiques remplit tout l’espace. Cette matière hypnotique, accompagnée par son alter ego sonore, est animée et mise en mouvement par des forces contrôlées informatiquement par deux performeurs.

    Le bruit acquiert une structure, une topologie, des motifs. Des formes émergent, des mouvements visuels et sonores apparaissent. Le public se perd dans la perception de ce monde riche en illusions. Dans Deciban, les phénomènes sont noyés dans un univers bruité, le bruit est l’information.

    S'inspirant de la théorie de l'information, Deciban est une recherche sur la perception du bruit généré numériquement qui vise à proposer un nouveau type d'expérience synesthésique.

  • S∆G∆∆N (Leipzig/Santander) | Indus Noise Stroboscopique

    Formation Musicale de Víctor Mazón Gardoqui et Pablo Gallo Vejo, du collectif 000 (Open Hardware Collective), S∆G∆∆N propose une performance audio/vidéo mêlant musique industrielle/noise et visuels épurés mais percussifs. Leur univers gravite autour de la performance corporelle, de la musique industrielle, noise, expérimentale, dark techno, et du post-porno.

  • 1KA & R3P (Toulouse) | Transe à genoux, police nulle part

    Live audio/video interconnecté dans lequel les éléments vidéos programmés en temps réel sur Pure Data, sont séquencés par la rythmique audio d'obédience acid techno et jungle, tout en laissant une large part à la modulation improvisée. Transe à genoux, police nulle part !

  • FIFA (Rennes, Orléans, Berlin-sur-Saône, Paris...) | Fanfare Ibniz Fanfare Autonome

    FANFARE : Mettre en oeuvre une fanfare de rue, qui joue dans la rue, ensemble ou pas des partitions sonores.

    
IBNIZ : Ces performances sonores sont basées sur l’usage du logiciel Ibniz, accompagné d’autres ustensiles.

  • GNOCHON (Toulouse) | Myth Buster de la recette de crêpes de Raymond Oliver

    En 1954 le célèbre chef Raymond Oliver, lors de son émission de télévision Art et Magie de la Cuisine, présentait une recette de crêpes qui semble totalement farfelue et impossible à cuire.

    Plusieurs années après, Discovery Channel lançait l’émission de télévision Myth Buster. Le concept de cette émission était de tester des légendes urbaines, croyances populaires ou rumeurs d’Internet pour démontrer si elles sont Bidons (Busted), Plausibles ou Confirmées.

    Gnochon donc, devant public, réalisera la recette de crêpes de Raymond Olivier afin de déterminer si elle est « Bustée », Plausible ou Confirmée. Dans le meilleur des cas, l’assistance pourra déguster les crêpes, dans le pire des cas on gaspillera un peu de nourriture en étant quitte d’une bonne rigolade.

  • SPACE JAM SESSION (Toulouse) | Boeuf d'instruments électroniques

    La Space Jam Session est une jam session d'instruments électroniques en tout genre, principalement des synthés et des controleur à pads type MPC.

    Organisée mensuellement depuis 2 ans par Bilal (DaKrewLab) dans des bars et lieux différents, la Space Jam Session investira cette année le quai de Mix'Art Myrys samedi après-midi !

  • CTRL-Z (Orléans) | « 42 » A Tribute to Akira and Japanese Culture

    42» est un hommage à la bande originale du film d’animation Akira, composée à l’origine par Geinoh Yamashirogumi et influencé par le Kabuki. L’Oeuvre mélange de musique traditionnel, experimental et électronique, est illustrée par le visuel audio-réactif spécialement crée.

    Les atmosphères varient de méditatives à épiques parfois religieuses, dépeignant un futur ethno-cybernétique où le spirituel rejoint le numérique. Où l’humain dialogue avec la machine, thème de prédilection de l’artiste.

  • FEROMIL (Dunkerque) | One man band sidérurgique

    Basé à Dunkerque, Emilien Leroy prend le milieu industrialo-portuaire pour point de départ de ses projets musicaux. Avec Feromil il nous étreint dans son ambiance post-industrielle, entre forces telluriques et électromagnétiques, à l’aide de son détecteur de métaux.

  • ∏-NODE (Terre)| G.O.L.E.M.

    G.O.L.E.M. est une construction sonore en direct, issue de l’agrégation de flux audio provenant de plusieurs intervenants. Chaque participant reçoit, modifie et réinjecte sa vision sonore, trompée par des temporalités parallèles, dans le grand flux commun. Des sensibilités se retrouvant aussitôt modifiées par d'autres, un phénomène de feedback entre en jeu. Une forme apparaît langoureusement pour accoucher d'une entité bio-informatique dégageant un Hors-de-CONTROL futuriste.

    Π-Node est une plateforme expérimentale radiophonique, qui hybride les réseaux et la FM. Π-Node explore les multiples dimensions de la radio – sa physicalité (éther, ondes radio et spectre électromagnétique), sa spatialité (largeur de bande, fréquences), son infrastructure (réseau de récepteurs / émetteurs radio), ses méthodes de production et de diffusion (direct, documentaire, algorithmique et générative), son histoire (radios libres et mouvements de la radio pirate) et sa législation.

  • PIERRE PIERRE PIERRE (Niort/Porto) | Bolo eletrónico

    Pour les 10 ans du THSF, l'artiste Pierre Pierre Pierre nous concocte une surprise d'anniversaire aussi douce et moelleuse que stridulante...

  • VUIDMOTH (Paris/Toulouse) | Electrobubblepunk

    "Electrobubblepunk », il est quelquefois difficile de définir le genre de musique exacte pour un groupe. C’est avec ce mot que VIUDMOTH (Alex Viudes & Thomas Surugue) se sont débarrassés de l’inévitable question: "mais alors, vous vous définissez comment?".

    La frappe sèche mais terriblement groovy d’Alex et les sons plus loufoques les uns que les autres de Thomas nous donnent le sentiment jouissif d’être embarqué dans un bus qui ne peut plus s’arrêter, mais où tout le monde à la banane.

  • SHEIT ONE + GUESTS (Toulouse) | Hip-hop, scratch, break

    Guitariste de formation, ce touche à tout est passé par le métal, la fusion et le hip-hop, jusqu'à rencontrer les musiques électroniques. C'est au sein de ces sphères musicales qu'il découvre la MK. Coup de foudre immédiat, il passe du latex au vinyl. Scratch, pass-pass, break, le virus est dans la peau.

    Au cours de toutes ces années, il partage la scène et collabore avec de nombreux noms et perfectionne son art du scratch tout en s'adonnant à la composition pour des projets personnels et autres collaborations.

  • RUBY MY DEAR (Toulouse) | Braincore

    Julien Chastagnol aka Ruby My Dear est reconnu comme maître invétéré du breakcore mélodique et bâtisseur de structures électroniques complexes. Il fait ses armes depuis 2010 sur des EP sortis au sein les labels Braincore Recordings, Acroplane Recordings ou encore Peace Off.

    Ce qui surprend le plus chez RUBY MY DEAR, c'est l'élégance qui se dégage de ce joyeux bordel. Le nombre d'instruments organiques utilisés est assez impressionnant et apporte une richesse, une variété de sons et d'ambiances qui font tout le sel de Brame, son dernier album sorti en 2018.

  • DRKONTRA (Mexique) | Cyberpsycothérapeute

    Dr. Kontra est un artiste visuel et sonore qui intègre différents langages (vidéo, audio, installation et performance) pour construire ses plateformes d’expérimentation.
Sa pratique tourne autour des comportements humains en tant que territoire où les peurs, les projections et les instincts se manifestent et occupent tout, déformant la notion de "réel" et renversant les codes de ce qui est considéré comme socialement correct : confort, excitation, argent, consommation, pouvoir, etc... 


    Ses interventions cherchent à générer une expérience métaphysique qui active les instincts primitifs et les émotions à travers des performances de mutations sonores.

  • ?o? (Toulouse / Creuse / Berlin) | #TambouilleHyéroglyphiqueSensitivementFabriquée

    Une #TambouilleHyéroglyphiqueSensitivementFabriquée avec la complicité des visiteurs de la THSF10 qui voudront bien se prêter au jeu. Des images, des sons, des mots seront captés tout le long du festival pour s’agréger les uns aux autres et se mélanger doucement comme autant de figures et de voix bienveillantes. Ce champ morphique sonore et visuel, en transmutation constante, évoquera les temporalités de longues respirations régénérantes et de pensées émergentes à l’inspiration joyeuse, tel un #TourbillonHumainSensationnellementFertile !

  • 01LIVIER BAUDU (Berlin-sur-Saône) | Acouscousmonium

    Un acouscousmonium, c'est un harmonium de couscoussiers, une création de Maïa Roger et Olivier Baudu sur une idée de Julie Honoré. Ces deux derniers y diffuseront une œuvre qui n'existe pas encore. La poésie de la chose nous saisit, elle donne faim, aussi.

  • COCAINE PISS (Liège) | Punk flex-genre

    Le quatuor liégeois a déjà mis la barre très haute : Cocaïne Piss s'est retrouvé à Chicago pour y enregistrer son premier album avec le célèbre producteur Steve Albini (PJ Harvey, Nirvana, Pixies) ! Pendant que la fulgurante chanteuse blonde donne tout sur scène (et surtout dans le public), ses trois compères assurent la rythmique comme des pros. Le résultat : des titres ultra courts qui claquent à une cadence infernale. Du punk noïse à l'état brut!